Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Zeiss-Ikon, le folding Contina 2

A la fin de la seconde guerre mondiale, Zeiss-ikon redémarrera sa production avec difficulté. Toutefois dès 1948 un nouvel appareil est proposé : L’ikonta 35 (ou Contina). Il va entrer en concurrence avec les Retina et retinettes de chez Kodak.Il est dessiné par Hubert Nerwin, le légendaire créateur du Contax II, du Nettax, Contaflex bi-objectif et autres Ikoflex*. Ce joli petit appareil est un folding aux lignes épurées. Les boutons d’armement, de bobinage et le compteur sont placés sous la semelle. Cet appareil donnera naissance au Contessa 35, magnifique télémétrique au prix très élevé. Le Contina 2 prendra lui une place intermédiaire. C’est un Contina recevant un capot surélevé et abritant un télémètre non couplé. Il sera produit de 1952 à 1954.

3 versions existeront du Contina 2 (524/24) existent.

 

Zeiss-Ikon, le folding Contina 2

-Novar 3,5/45mm sur Prontor SV 1/300

Zeiss-Ikon, le folding Contina 2

-Opton Tessar 2,8/45mm sur Synchro Compur 1/500

Zeiss-Ikon, le folding Contina 2

Tessar 2,8/45mm sur Synchro Compur 1/500

 

Très sobre et compact son dessin est harmonieux et rappelle celui du Mess Ikonta 6x6. Eclipsé par la notoriété du Contessa 35 on oublie qu’il est dans sa version supérieure équipé du même Tessar 2,8 monté sur un synchro Compur. La qualité des images est donc aussi bonne que celle de son rival.

En 1952 un Contessa 35 coûtait 435 DM contre 260 DM pour le Contina Tessar.

Moins pratique certes que le Contessa, le Contina a des atouts. Sa porte ne cachant pas les fenêtres de télémètre il est possible de préparer la mise au point avant d’ouvrir l’appareil. Le système de pied décalé permet d’ouvrir le dos sans démonter l’appareil. Enfin les petites molettes du capot (mémo et réglage du télémètre) tombent très bien sous le pouce et sont très douces.

Pour conclure le Contina 2 est un joli petit appareil, performant et un peu injustement oublié. Son nom repris pour un appareil différent et moins performant (contina 2a et 2) n’ont pas facilité les choses. L’avantage est qu’on le trouve à petit prix.

Zeiss-Ikon, le folding Contina 2

*Il est à noter que lorsque sortiront les Contina et Contessa pensés par Hubert Nerwin, celui-ci sera parti, dans le cadre de l’opération paperclic, aux USA chez Graflex ou il créra le Graflex Combat pour l’armée. (Une sorte de Contax géant)

Published by fotobox.over-blog.fr - Zeiss-Ikon

Hébergé par Overblog