Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fotobox.over-blog.fr Fotobox regroupe mes passions de la photo et des appareils Contax, Zeiss et voigtlander. Aussi sur facebook : fotobox.fr. Membre de la Zeiss Historica Society: http://zeisshistoricasociety.org/

Zeiss-Ikon, Icarette.

fotobox.over-blog.fr
Catalogue 1930

Catalogue 1930

Cet article est destiné à mieux cerner les gammes Icarette de Zeiss-Ikon. Il faut pour cela revenir rapidement sur ses origines. 

Le premier modèle Icarette apparait en 1912 et est fabriqué par Ica (Internationale Camera AG). Cette très importante firme, formée par le groupement de 4 constructeurs (Hutting, Wunsche, Krügener et Palmos) va décliner son Icarette jusqu’à sa fusion dans Zeiss-Ikon en 1926.

Cet article ne listera pas les Icarette ayant existé sur le marché sous le nom Ica. La tâche serait titanesque et certainement incomplète tant les modèles et les variantes sont nombreuses.

Zeiss-Ikon, Icarette.

Ica

1912/1926

Il existe 4 formats d’Icarette classés sous la numérotation 1,2 et 3. Dans chaque format des numéros sont alloués en fonction des caractéristiques. : Roll-film ou mixte, double ou simple tirage. Les nouveaux modèles se verront attribuer un suffixe, sans que les anciens modèles ne disparaissent. A cela s’ajoute de nombreux couples obturateur/objectif dont l’offre évolue au fil du temps.

Voici la liste non exhaustive de tous les objectifs trouvés de 1912 à 1926 (Ils n’étaient donc pas tous disponible conjointement)

Ica Icarettre 502A

Ica Icarettre 502A

Icarette1 6x6 (490/492/493/495/496)

Principaux objectifs trouvés

Hélios8, Novar6,8, Hekla6,8, Maximar6,8, Icar 6,3, Dominar4,7, Dominar4,5,Tessar 6,3, 4,7 ou 4,5

 

Icarette 2 6x9 (498/498-1/500/500-1/500-2-509)

Principaux objectifs trouvés

Alpha11, Helios8, Baldour8, Novar6,8, Hekla6,8, Maximar6,8, Icar6,3, Doppel Amatar6,8, Dominar4,5, Tessar6,3 ou 4,5,

Ica Icarette 503A

Ica Icarette 503A

Icarette2 4x6,5 (488/498)

Principaux objectifs trouvés

Novar6,8, Hekla6,8, Litonar4,5, Tessar6,3 ou 4,5,

 

Icarette 3 6,5x11 (501/501-1/502/503,503-1film et plaque)

Principaux objectifs trouvés

Alpha11, Helios8, Baldour8, Litonar7,5, Doppel Amatar6,8, Novar6,8 Hekla6,8, Novar6,3Maximar6,8, Dominar4,5, Tessar6,3 ou 4,5, 

catalogue 1927

catalogue 1927

Zeiss Ikon est formé par la fusion de Contessa Nessel, Ernemann et Goerz avec ICA. La gamme est donc pléthorique puisque chaque firme apporte ses appareils dans le catalogue. Il va falloir de longs mois pour rationaliser les gammes, éliminer les offres trop proches, réorganiser la production et réduire les coûts. Les premiers mois les appareils sont encore vendus avec leur marque d’origine, ensuite ils reçoivent celle de Zeiss-Ikon mais les boitiers déjà fabriqués gardent celle d’origine. Ce sont des boitiers intermédiaires, historiquement intéressants.

De 1927-1928. La gamme Icarette ne change que très peu. Les références demeurent. Certains appareils commencent à recevoir le nom Zeiss-Ikon sur les obturateurs, voire sur une plaque rivetée dans l’abattant.

Icarette 6x6 493/496-1  et 490/492 (Alpha)

Novar 6,8 - Novar6,8- Hekla 6,8 - Dominar4,5 - Tessar 6,3 – Tessar 4,5

Zeiss Ikon Icarette 503-1 de 1926

Zeiss Ikon Icarette 503-1 de 1926

Zeiss-Ikon, Icarette.
Zeiss-Ikon, Icarette.

 

Icarette simple pour pellicule 498/1-503/1

Periscop11 – Preminar4,5 – Tessar 6,3 - Tessar 4,5

 

Zeiss Ikon Icarette 500-1

Zeiss Ikon Icarette 500-1

Zeiss-Ikon, Icarette.

 

Icarette supérieure pour pellicule 500/1

Novar6,3 – Dominar4,5 -  Tsaar 6,3 - Tessar 4,5

Icarette double tirage pour pellicule et plaque. 500/2-501/1-502/1

Hekla 6,8 - Novar6,3 – Dominar4,5 -Tessar 6,3 – Tessar 4,5

Les grands formats sont produits sous le nom de Lloyd et Halloh

1929

Les appareils prennent leur codes Zeiss-Ikon

498/1 devient 509/2

501/1 devient 500/15

502/1 devient 512/15

503/1 devient 509/15

496/1 devient 512/16

493 devient 509/16

500/2 devient 551/2

500/1 devient 500/2

509 devient 509/17

Cette fois ce sont de véritables appareils Zeiss-Ikon qui articule une gamme claire et lisible. Les montes d’objectifs sont standardisées et la numérotation facile à comprendre. 1929 est aussi l’année des débuts de l’Ikonta qui est un appareil moderne, plus léger et à ouverture automatique. L’icarette devra donc proposer une qualité sans faille, des possibilités différentes au niveau du format, du tirage ou de la possibilité de monter des plaques ou des pellicules. L’icarette deviendra l’appareil des photographes classiques qui ont renoncé à la chambre à main.

Zeiss Ikon 512/15 de 1930

Zeiss Ikon 512/15 de 1930

Zeiss-Ikon, Icarette.
Zeiss-Ikon, Icarette.

Icarette simple pour pellicule. Série509 (509/16-509/2-509/15-509/17)

Novar 6,3 – Dominar 4,5 – Tessar 6,3 (6x6) -Tessar 4,5 (sauf 6x6)

 

Icarette simple à double tirage radiel pour pellicule. Série 500 (500/12-500/2-500/15

Novar 6,3 – Dominar 4,5 – Tessar 6,3 -Tessar 4,5    

Icarette supérieure pour plaque et pellicule série 512

512/16-512/15

Novar 6,3 – Dominar 4,5 -Tessar 4,5

Icarette supérieure à double tirage pour plaque et pellicule série 551

la Nixe est citée comme Icarette mais fait l’objet d’une page spéciale

Dominar 4,5 -Tessar 4,5

Pratiquement pas de changement dans l’offre jusqu’en 1934. La Nixe est mise en avant et l’Icarette souffre face à l’Ikonta.

Zeiss iIkon Icarette 551/2 de 1929

Zeiss iIkon Icarette 551/2 de 1929

Zeiss-Ikon, Icarette.
Zeiss-Ikon, Icarette.

En 1932 un Ikonta 520/2 Compur/Tessar 4,5 se vendait 950F et une Icarette 500/2 Compur Tessar 4,5 modèle perfectionné 1025F

L'Icarette, surtout les modèles perfectionnés) sont de très beaux appareils, bien finis avec des chromes solides et un cuir épais. la qualité Zeiss-Ikon est celle des plus belles chambres à main. Les modèles intermédiaires Ica/Zeiss-Ikon sont pour moi les plus intéressant car ils mixent les caractéristiques et le nom des 2 firmes. Une jolie page d'histoire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires