Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fotobox.over-blog.fr Fotobox regroupe mes passions de la photo et des appareils Contax, Zeiss et voigtlander. Aussi sur facebook : fotobox.fr. Membre de la Zeiss Historica Society: http://zeisshistoricasociety.org/

Rollei by Nitto.

fotobox.over-blog.fr
Rollei by Nitto.

Rollei a subi, comme beaucoup, une concurrence terrible face aux produits japonais. Malgré une la présence des réflex VSL, du Rollei 35 et du vénérable Rolleiflex les parts de marché se réduisent et les ventes chutent.

Des liens avec Voigtlander, des rachats, une délocalisation partielle vers Singapour ne suffisent pas pour échapper à la liquidation.

De l’entreprise restera Rollei Fototecnic qui produira en nombre limité des produits professionnels exceptionnels (SL 2000 et dérivés, Rolleiflex 2,8GX…) ainsi que deux société annexes.

Rollei by Nitto.

Un matériel grand public, plus rentable, sera produit au Japon par Nitto. Ce système sera utilisé avec samsung, Kyocera, Ricoh…pour les compacts et numériques par la suite, ainsi qu’avec Cosina en 2002 pour les Bessa et Rollei RF .

Evidement il existe peu de documents pour ce type d’appareils. Il est donc difficile de savoir si ces appareils répondent à un cahier des charges ou ont été conçu par les bureaux Rollei. De même les optiques Rollei ont-elles un rapport avec la firme dans leur conception ou est-ce juste du naming ?  

Nittō Kōgaku est un opticien japonais (on lui doit le Kalimar) qui a aussi fabriqué de nombreux appareils (Fujipet, Trip 35…)

Voici les appareils Rollei fabriqués par Nitto dont je suis certain de l’existence. Tout d’abord les 35mm de la série des Rolleimat et RF

Rollei by Nitto.

De 1976 à 1980 Rollei propose un petit compact télémétrique produit à Singapour, le XF35 (et VF135 chez Voigtlander).

Les problèmes de la firme lui font abandonner sa délocalisation à Singapour et elle cherche à produire un boitier moins coûteux (l’optique du XF35 est sous license zeiss) Elle va se tourner vers un partenariat avec Nitto. Cette firme va s’engager dans la construction d’un remplaçant du XF35 et lancer la série des Rolleimat qui permettront à Rollei de faire son entrée dans le créneau des appareils autofocus

Rollei by Nitto.

Rollei 35RF : 1981. Appareil télémétrique, d’aspect plus moderne et à flash intégré. Objectif Rollei Lens 2,8/38mm (4 éléments en 3 groupes). Obturateur Copal 1/250, cellule couplée CDS. Il sera produit à 12000 exemplaires ce qui prouve le déclin du compact à télémètre et le peu d’intérêt pour ce Rollei japonisé.

Rollei by Nitto.

Il existera aussi sous le nom de Voigtlander VF 35F, équipé d’un Voigtar qui lui se vendra à 35000 exemplaires (Voigtlander étant un fabriquant plus généraliste il trouve un public plus facilement).

 

 

Rollei by Nitto.

 On demeure loin des ventes du XF35 mais la qualité optique n’est plus la même. De plus le viseur est moins clair et moins complet. Certes il y a le flash mais au dépit de la compacité.

Rollei by Nitto.

Rolleimat F ; 1980. Premier appareil de la série Rolleimat. Appareil à mise au point par symboles avec flash intégré. Le plus simple de la gamme, sans télémètre ni autofocus.  Rolleinon 2,8/38mm (4 éléménts en 3 groupes) Obturateur Copal 1/350, cellule couplée CDS.Le viseur comporte des repères de parallaxe.  Il est l’appareil d’entrée de gamme Rollei. L’appareil se vendra bien. (environ 120000ex)

Rollei by Nitto.

Rollei Flash 35.  Identique au modèle F, destiné au marché japonais. De mineures différences dont la taille de la vitre de flash et les boutons du retardateur et de mise en batterie du flash.

Rollei by Nitto.

Rolleimat AF 1979 . Premier appareil autofocus de la marque. En 1980 ce type de mise au point fleurie chez tous les constructeurs. Rolleinon 2,8/38mm (4 éléments en 3 groupes). Obturateur Copal 1/450, cellule couplée CDS.

Rollei by Nitto.

Le système AF visitronic est d’origine Honeywell. Le flash est intégré. 60000 appareils seront produits.

Rollei by Nitto.

Rolleimat AFM:  1981. Identique au Rolleimat AF, mais avec l’avance du film motorisée.

Rollei by Nitto.

Il est à noter que tous ces appareils fonctionnent avec des piles AA.

Au niveau des prix, en 1981.

Un Rolleimat AF se vendait 890 Francs et son équivalent Konica C35AF valait 789 Francs .

Un Rolleimat AFM était proposé à 1000 Francs soit 86 francs de moins que le Canon AF35M

Pour repère le Rollei 35 SE était à 1250 francs, et le Rollei 35 à 912 francs.

Rollei by Nitto.

Ces Rolleimat sont très proches de tous les appareils grand public japonais de l’époque. La mode de l’AF et les constructions tout plastique noir se retrouvent sur tous ces appareils. Le nom de Rollei et Rolleinon, très connu à l’époque, permettait de croire que ces appareils avaient certainement une qualité un peu supérieure.

Le RF est un peu différent car il est un des derniers télémétrique grand public sous une apparence proche des AF. Il n’est pas très esthétique mais atypique.

Rollei by Nitto.

Nitto reprendra la production d’appareils pour Rollei en 1999, lors de l’apparition du format APS. Rollei qui avait proposé des compacts Prego avec d’autre marques, reviendra vers Nitto avec un cahier des charges plus haut de gamme. Ce seront les Nano, jolis petits boitiers assez innovants pour ce format. Ils sont dessinés par Rollei et fabriqués par Nitto. Ensuite commencera l’aventure numérique avec des fabrication coréennes.

Rollei Nano 60 : APS.  Boitier métal très compact. Rollei Vario Apogon 28-60mm f/4-8, Obturateur au 1/400. Flash intégré, mémorisation de la mise au point avec repère dans le viseur, correction dioptrique. Programme automatique, mise au point infra rouge.

Rollei by Nitto.

Rollei Nano 80 : APS.  Boitier métal très compact. Rollei Vario Apogon  28-80mm f/4,2-11. Caractéristiques identiques au Nano 60 mais à quelques détails près.

Ensuite commencera l’aventure numérique avec des fabrication coréennes.

Je me suis intéressé à ces appareils en cherchant l’origine du Voigtlander VF 35F. Ensuite la parenté avec les Rollei RF m’a  permis de découvrir cette collaboration de Rollei avec Nitto.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires