Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Vitoret

J’aime beaucoup le petit Vitoret. Ce n’est pas le plus prestigieux des Voigtlander mais c’est un petit appareil léger, simple et au viseur lumineux. Il permettait de posséder un appareil de la marque avec une optique réputée pour à peine plus cher que la concurrence. De plus il ressemblait beaucoup au Vito C, plus sérieux, lourd mais aussi plus onéreux. La gamme Vitoret s’est ensuite diversifiée et les appareils ont reçu cellules, télémètres et obturateurs plus performants.

Voigtlander, Vitoret

En 1963 le premier vitoret reçoit un obturateur au 1/125, une optique Lanthar ou Vaskar à 3 lentilles et un viseur collimaté très lumineux. Sa forme est arrondie et ne changera qu’en 1967 pour devenir plus anguleuse comme les Vito de la série CS.

J’ai pris beaucoup de plaisir à rassembler quelques variantes  de cet appareil et ce pour des prix d’achat très modiques.     Voici modèles existant à ma connaissance : tous au 1/125

Voigtlander, Vitoret

-Voigtlander, Vitoret : arrondi-2.8 Vaskar

Voigtlander, Vitoret

-Voigtlander, Vitoret : arrondi-2.8 Lanthar

Voigtlander, Vitoret

-Voigtlander, Phokina 1 : arrondi-2.8 Novicar (grille de cellule factice) distribué par Foci

-Voigtlander, Vito spécial : arrondi-2.8 Novicar (identique au Phokina 1

Voigtlander, Vitoret

-Zeiss-Ikon, Colora : arrondi-2.8 Novicar

Voigtlander, Vitoret

-Voigtlander, Vitoret : carré-2.8 Lanthar

- Voigtlander, Vitoret : carré-2.8 Vaskar

Voigtlander, Vitoret

-Zeiss-Ikon, Vitoret : carré-2.8 Lanthar

Ce dernier est une énigme et je n’ai vu en 30 ans que 3 Vitoret  portant l’unique nom de Zeiss-Ikon. On peut penser, soit qu’ils ont été vendus après l’arrêt de la production de la firme en 1973 (comme le Contarex qui a été rebadgé) soit qu’il s’agit d’une commande spéciale. Toute information ou documents seraient les bienvenus.

Voigtlander, Vitoret

-Carl-Zeiss, C35 : carré(avec obturateur externe pour labo)

Voigtlander, Vitoret

Version pour adaptation M39 sans obturateur. Destiné à un microscope. Le déclencheur sert de débrayage pour le film. Je n'en connais que quelques exemplaires. Certainement une transformation faite par un atelier indépendant.

J’ai utilisé il y a des années un petit Vitoret Lanthar (avec son fameux traitement au Lanthane permettant d’obtenir des verres de hautes performances) et les résultats étaient agréables en couleur. Il ne fallait pas faire mentir le slogan de Voigtlander

« Parce que les objectifs sont si bons… »

Voir les commentaires

Published by fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Vitomatic 1958-1964

Voigtlander rencontrait un grand succès avec ses Vito. Toutefois les utilisateurs recherchaient des aides à la photo. Les appareils compacts se munissaient de cellules et de télémètres. Le Vito BR, confidentiel, mais surtout le Vito BL répondaient en partie à cette demande mais sans couplage de la cellule.

En 1958 Voigtlander lança donc sa gamme des Vitomatic. Le nom est clair !

Vitomatic 1

Vitomatic 1

Le Vitomatic I  intégrait un posemètre sélénium couplé au diaphragme. La lecture de la lumière s’effectuait sur le capot et se réglait en tournant la bague des diaphragmes. Il fallait ensuite viser et prendre la photo. Il était équipé d’un Skopar 2.8 monté sur Prontor SLK300

Vitomatic 2

Vitomatic 2

Le Vitomatic II recevait en plus de la cellule un télémètre couplé. L’appareil est reconnaissable à sa double fenêtre sur la façade avant. Lui aussi reçoit d’un Skopar 2.8 monté sur Prontor SLK300. Cette version eut un beau succès.

En 1961 Voigtlander optimise ses boitiers et change la dénomination.

Vitomatic 1a

Vitomatic 1a

Avec le Vitomatic Ia, Voigtlander exploite le concept automatique de son boitier en faisant un rappel de la lumière dans le viseur. Les réglages sont alors effectués en tournant la bague des diaphragmes sans retirer l’œil du viseur. L’obturateur monte au 1/500 avec un Prontor SLK.

Vitomatic 2a

Vitomatic 2a

Vitomatic 2a variante sans attache de sangle. 1964

Vitomatic 2a variante sans attache de sangle. 1964

Le Vitomatic IIa est le modèle le plus abouti de la gamme puisque sont présents dans le viseur les réglages de la cellule et le télémètre. L’obturateur est le prontor SLK 500 mais outre le Skopar 2.8 il existe une rare version équipée de l’Ultron 2/50mm. Le IIa a rencontré un grand succès et est assez courant aujourd’hui.

Le Vitomatic apparait très lourd mais son viseur est extrêmement clair. Il est très facile à manipuler et la cellule, pourtant au sélénium, donne des mesures fiables. C’est encore un appareil utilisable dans des conditions extérieures classiques.

« Rien qu’un coup d’œil-rien qu’un mouvement »*

Plaquette du Vitomatic I

Voir les commentaires

Published by fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Vitomatic 1965-1968

Voigtlander décide en 1965 de donner un aspect plus moderne à ses Vitomatic et de les rendre esthétiquement plus proches de la gamme des Vito C. Le déclencheur est en façade, une grande vitre recouvre le viseur, la cellule et le télémètre, le capot reçoit une manivelle de rembobinage et un cache circulaire transparent faisant rétro éclairage du rappel de la cellule.

Mécaniquement peu de changements. La gamme comporte 3 modèles.

vitomatic 1b

vitomatic 1b

Le Vitomatic Ib, équipé du Prontor SLK 500 et du Skopar 2.8, il reçoit la cellule couplée avec réglage dans le viseur et rappel des vitesses.

Vitomatic 2b

Vitomatic 2b

Le Vitomatic IIb reçoit la même monte d’objectif et d’obturateur mais outre la cellule et les vitesses le viseur abrite un télémètre couplé.

Vitomatic 3b

Vitomatic 3b

Le Vitomatic IIIb est identique au modèle IIb mais reçoit le magnifique Ultron 2/50, ce qui en fait le fleuron de la gamme.

En 1966 le posemètre au sélénium est remplacé par une cellule CDS plus fiable et constante. Ce type de cellule nécessitant une pile, celle-ci prend place dans le cache transparent du capot. Les appellations changent mais l’esthétique et les caractéristiques demeurent les mêmes.

Vitomatic 1cs

Vitomatic 1cs

Vitomatic Ics : Equipé du Skopar 2.8 sur Prontor SLK 500. La cellule CDS est couplée avec rappel de la vitesse et du diaphragme dans le viseur.

Vitomatic 2cs

Vitomatic 2cs

Vitomatic IIcs : Identique au Ics mais avec un télémètre couplé.

Vitomatic 3cs

Vitomatic 3cs

Vitomatic IIIcs : Il reprend les caractéristiques du IIcs avec cellule et télémètre couplé mais reçoit un Ultron 2/50 monté sur le Prontor SLK500. Environ 4000exemplaires ont été produits.

La série des CS aura une courte carrière et seront peu produits. Ils sont donc difficiles à trouver aujourd’hui. De plus la pile a bien souvent été oubliée dans son logement et a brûlé les contacts.

Lorsque l’on a la chance de trouver un IICS ou surtout un IIIcs avec son Ultron on est surpris par la qualité des matériaux et de la fabrication de ces petites merveilles toutes mécaniques.

« Vitomatic,  Témoin des progrès réalisés dans la construction d’appareils photographiques* »

*Dépliant « l’assortiment des appareils voigtlander »

Voir les commentaires

Published by fotobox.over-blog.fr - Voigtlander

Hébergé par Overblog