Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Carl-Zeiss, Werra

Le Werra est original par bien des points. Tout d’abord c’est un Carl-Zeiss, donc une production de RDA. Ensuite il est esthétiquement et techniquement étonnant. Le design de RDA est souvent méconnu ou décrié.  Pourtant il existe de bien beaux objets, dont les werra.

Après la guerre les usines Zeiss ou ce qu’il en reste, est en zone soviétique. Le régime décide à la fin des années 40 de produire un appareil populaire moderne. L’usine d’Eisfeld qui jusque là fabriquait des jumelles est choisie comme lieu de production. L’appareil s’appellera Werra du nom de la rivière qui traverse la ville.

Eisfeld.jpg

 

En 1954 le Werra est en production. Il est surprenant ; Compact, épuré et astucieux. L’armement et l’avancement se font par rotation d’une bague autour de l’obturateur, le pare soleil fait office de cache objectif, le déclencheur est affleurant et le viseur large et lumineux. Bientôt un obturateur central au 1/750 équipera l’appareil.                                                                              Le Werra sera décliné en une vingtaine de versions : télémètre, cellule, objectifs interchangeables trouveront place sans détruire l’harmonie du design de départ. Les objectifs Tessar, Novar, Novonar seront montés sur des obturateurs Vebur 250, Prestor 500 ou 750 et synchro Compur 500. De nombreux accessoires (objectifs, stéréo, micro…) permettront de faire du Werra un système à part entière. Le mode de fabrication « en ateliers »  donnera de nombreuses variations, parfois minimes qui font du Werra un intéressant objet de collection. Je présente ici les principales versions et non toutes les variantes. Beaucoup de modèles se rencontrent avec gainage vert olive, les autres sont noirs.

 

Werra simple

 

werra.JPG

Werra, 1954 : Novitar, Novonar ou Tessar sur Vebur ou Synchro Compur.  La bague d’armement est en alu strié. Début du gainage vert olive. De très nombreuses variations sur ce premier modèle. 

Werra 1, 1955 : Novonar ou Tessar sur Vebur, Prestor 500 ou Synchro Compur.  La bague d’armement est gainée et équipée de 2 tenons.

Werra 1a, 1957 : Identique au 1 mais apparition d’un viseur plus large et lumineux. Une série de boitiers argent est produite en toute petite quantité.

Werra 1b, 1960 : Identique au 1a avec un cadre de visée ; La bague d’armement est  lisse.

 

werra-1c.JPG

Werra 1c, 1961 : Apparition du Prestor 750. Modifications mineures et ajout d’une appellation sous le viseur.

 

werra1e.JPG

Werra 1e, 1964 : Prestor 750 et Tessar. Aspect modernisé. Façade vitrée, gainage rayé, griffe porte accessoires, nouvelle platine d’obturateur et mise au point hélicoïdale.

 

Werra à cellule

 

werra2.JPGWerra 2-Vebur 250

Werra 2, 1957 : Version du 1a avec cellule à volet. Lecture de la mesure dans une fenêtre à l'arrière du capot. Vebur 250 ou Prestor 500

Werra 2b, 1961 : Version du 1c avec cellule à volet. Prestor 750

 

 

werra2e.jpg

Werra 2e, 1965 : version du 1e avec cellule à volet.

 

werramat.JPG

Werra mat, 1961 : Werra 2 recevant une cellule couplée sans volet. Prestor 750

Werra mat e, 1964 : Werra 2e recevant une cellule couplée sans volet. Prestor 750

Werra à objectifs interchangeables et télémètre.

Les objectifs proposés sur ces modèles sont le Tessar 2.8/50 le Flektogon 2.8/35 et le Cardinar 4/100

 

werra3.JPG

Werra 3, 1958 : Tessar sur Synchro Compur ou Prestor. Couplage des vitesses et des diaphragmes. Cadres de focales dans le viseur avec repères de parallaxe.

Werra 3c, 1961 : Identique avec quelques modifications esthétiques.

 

werra3e.JPG

 

Werra 3e, 1964 : Prestor 750 et Tessar. Aspect modernisé. Façade vitrée, gainage rayé, griffe porte accessoires, nouvelle platine d’obturateur et mise au point hélicoïdale.

 

Werra à objectifs interchangeables avec télémètre et cellule.

Werra 4, 1960 : Synchro Compur ou Prestor 500. Télémètre couplé et cellule à volet non couplée. Valeurs de diaphragmes affichés sur la cellule à reporter. Objectifs interchangeables.

Werra 4c, 1961 : Identique avec quelques modifications esthétiques.

Werra 5, 1960 : Prestor 500. Identique au 4 mais avec cellule couplée.

Werramatic , 1961 : Prestor 750. Identique au 500 mais avec cellule sans volet et infos de cellule, vitesses et diaphragme dans le viseur et avec quelques modifications esthétiques.

 

Werramatic e, 1964 : Prestor 750. Werramatic modernisé. Façade vitrée, gainage rayé, griffe porte accessoires, nouvelle platine d’obturateur et mise au point hélicoïdale.

 

microscop-em1.jpg

Werra EM microscop, 1964 : Prontor Press 125 ; Le système d’armement est conservé mais actionné par une came munie d’une boule pour la préhension. Le capot est celui d’un Werra bombé mais sans fenêtre. L’appareil est prévu pour être monté capot vers le bas afin d’avoir l’avancement du film, l’armement et les réglages de l’obturateur du même côté.

Carl-Zeiss, Werra

Werra microscop, 1964 . Autre version d'appareil pour microscope. Appareil pouvant recevoir un moteur. Les lamelles ne sont pas un obturateur mais un occulteur de film. Il n'y a pas de marquage dans l'appareil. D'autre exemplaires identiques ont été vus sur le marché.

Werra endoscop, ?? :

L’aventure s’arrêtera en 1966 car malgré des prototypes et des évolutions programmées, le Praktica sera préféré et deviendra l’appareil populaire de RDA. De 1954 à 1967 environ ½ million de werra sera produit.

Carl-Zeiss, Werra

Certains Werra portent un objectif T et non Tessar. En raison de problèmes de droits une bague remplaçait celle d’origine pour l’export (ou était vissée par-dessus)                                            En 1965 un Werra 1e coûtait 257F et un Werramatic e 583F. (un Solex 3300 valait 373F)

Le Werra est un appareil que l’on trouve relativement facilement (sauf les modèles les plus évolués) et souvent en très bon état ; Le Prestor 750 à double obturation est le point à vérifier. Le pare soleil avec opercule faisant office de bouchon est bien souvent absent ou incomplet. Sur le terrain un Werra 1 est agréable à manipuler et le petit Tessar donne de très bonnes images.

Published by fotobox.over-blog.fr - Carl Zeiss

Hébergé par Overblog