Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Vitrona

En 1964, Voigtlander, toujours novateur, lance le premier appareil à flash incorporé : Le vitrona.

Le boitier est dérivé du Vito C. Il reçoit un capot surélevé dans lequel prend place le réflecteur et le flash. La partie alimentation est placée dans une poignée verticale qui se fixe sous la semelle et améliore la prise en main. L’appareil devient automatique en position flash. Le boitier fonctionnant de manière autonome le grip pouvait être vendu séparément.

 

vitrona1.jpg

Vitrona, 1964-1967 : Prontor 250 ou 300. Lanthar 2.8/50mm. Flash NG 9 à 100 iso . L’automatisme fonctionne de 25 à 400iso. Lampe témoin de charge dans le viseur. Position de l’obturateur pour flash tout auto (symbole éclair) ou classique en appoint de lumière extérieur. Commande de la mise sous tension sur la poignée 

Le Vitrona a été le précurseur de tous les compacts à flash intégré. Toutefois à cette époque la taille des composants ne permettait pas de les loger dans le boitier.  D’où la poignée amovible, qui comme tout ce qui n’est pas fixe est souvent perdu, ce qui rend le Vitrona complet si rare. De plus son encombrement et son prix (605F en 1965, soit le tarif d’un Vitomatic 1b, d’un Semflex oto ou d’un cyclomoteur)  ne lui ont pas permis de connaitre un réel succès. Seuls 22600 Vitrona furent construits.

vitrona3.jpg

 

Le Vitrona aujourd’hui est un appareil atypique et sympathique qui témoigne de l’ingéniosité et de l’esprit novateur des ingénieurs de Voigtlander. Il est assez fréquent de trouver un Vitrona sans la poignée mais l’appareil incomplet ne présente que peu d’intérêt même s’il me parait impossible de trouver des batteries compatibles…

« Une sensationnelle nouveauté de Voigtlander »

Published by fotobox.over-blog.fr - Voigtlander

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Hébergé par Overblog