Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Zeiss-Ikon, Contaflex 126.

Le format 126 représentant des parts de marché de plus en plus importantes, certains constructeurs décidèrent de proposer des appareils créatifs et haut de gamme. Seuls 4 constructeurs osèrent se lancer dans l’aventure du réflex 126.

 

contaflex126.JPG

En 1967 Zeiss-Ikon présenta le Contaflex 126 réflex à objectifs interchangeables. Le nom de Contaflex est repris pour des raisons marketing car l’appareil est en fait dérivé de l’Icarex. L’obturateur est de type focal à rideau toile au 1/500. L’exposition est gérée par une cellule CDS, automatisme à priorité vitesse. Un automatisme au flash est proposé et le viseur affiche le choix des diaphragmes avec zones de sur et sous expositions ainsi qu’un signal de flash. Les objectifs à interchangeables sont à baïonnette  …spécifique.

 

 

La prise en main du Contaflex 126 est agréable, la visée claire et la qualité de l’appareil ferait oublier le format s’il n’y avait la tirette d’armement. Des optiques de très bonne facture peuvent équiper le boitier (25/4-32/2.8-45/2.8 en 2 versions-85/2.8-135/4-200/4) Mais alors que Kodak reprenait la monture de ses Rétina, Zeiss-Ikon multipliait les gammes propriétaires. Il faut se souvenir que les objectifs pour Contaflex ne s’adaptent pas sur le Contaflex 126. Le boitier existe en 2 finitions, chrome et noire.

 

contaflex126black.jpg

 

Le Contaflex 126 permettait d'utiliser au mieux les films du tpe Kodachrome126 et donnait d’excellents clichés, bien exposés comme pouvaient le faire le Vitessa ou le Kodak Instamatic 500 mais il était réflex, un must en 1968. Toutefois le succès ne fut pas au rendez-vous car on ne faisait pas confiance au 126 pour faire des photos sérieuses.

« Contaflex 126,

l’appareil réflex d’un genre nouveau »

Published by fotobox.over-blog.fr - Zeiss-Ikon

Hébergé par Overblog