Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Zeiss-Ikon, Contax S et dérivés.

Dès 1938, Zeiss-Ikon se penche sur la réalisation d’un appareil réflex. Des prototypes sont réalisés sur la base d’un obturateur à rideau vertical. En 1941 un brevet est déposé en France (875.596) pour un «appareil à miroir avec photomètre électrique faisant corps avec l’appareil» Son aspect est proche du futur Contax E.   

 

En 1945 Dresde est bombardée et les usines Zeiss endommagées (le prototype est semble t-il détruit) puis l’armée rouge occupe Dresde qui passe en zone Est. Zeiss se scinde en deux.              

 

En 1947 une équipe se met au travail sur un nouvel appareil de type réflex (la production des Contax II /Kiev est partie en URSS). Le boitier est compact grâce à l’adoption d’un rideau horizontal.                                                                           

 

En 1949 le Contax S est présenté à la foire de Leipzig. Il est le premier réflex 35mm mono objectif à prisme du monde. Son nom le place dans la lignée des Contax télémétriques et le S signifie Spiegelreflex.

 

contax-S.jpg

Contax S : 1949/1950; Monture M42. Obturateur au 1/1000, visée réflexe, synchro dans la prise de pied pour les premières séries. Existe en 4 versions avec ou sans retardateur. Vitesses à différents étagements.

 

En 1950 des raisons de droit international vont faire évoluer les noms. Zeiss-Ikon se nommera Zeiss Ikon VEB, puis sera remplacé par le logo de la tour de Dresde. Des appareils s’appelleront Pentacon . De plus la taille des logos et des boutons changera selon les séries. Soit un grand nombre de variantes et différences possibles. Toutefois les appareils d’une même série sont techniquement identiques quelque soit l’appellation. Je propose ici un inventaire établi selon mes recensements et donc non exhaustif:

 

Inventaire des Contax/Pentacon

 

 

Contax-d.jpg

 

Contax-grand-D.jpg

 

Pentacon.jpg

Contax D / Pentacon : 1950/1956; Monture M42.  Obturateur au 1/1000, visée réflexe. L’obturateur est redessiné. Le Contax D se retrouve sous diverses appellations commerciales destinées au marché nord américain.

Hexacon.jpg

HEXACON

CAL-FLEX

SUPER D

ASTRAFLEX 35

No Name (juste la tour de Dresde sur le capot)

 

Contax E :1956; Monture M42.   Obturateur au 1/1000, visée réflexe. Basé sur le Contax D il reçoit une cellule photoélectrique  non couplée. C’est un appareil rare fabriqué à quelques milliers d’exemplaires.

 

contax-f-bis.jpg

 

Pentacon-F.jpg

Contax F / Pentacon F : 1957/1961.  Monture M42. Obturateur au 1/1000, visée réflexe. Il conserve la base du D mais reçoit la mesure à pleine ouverture. La visée est aussi plus lumineuse et le champ couvert plus important. Le Contax F se trouve sous des appellations commerciales pour le marché sud américain.

RITACON F

VERIKON

 

Contax-FB.jpg

 

Pentacon-FB.jpg

Contax FB / Pentacon FB : 1957/1961. Monture M42.   Obturateur au 1/1000, visée réflexe. Identique au Contax F il reçoit une cellule bon couplée.

 

Contax-fm.jpg

 

Pentacon FM

Contax FM / Pentacon FM : 1958/1962. Monture M42. Obturateur au 1/1000, visée réflexe. Identique au Contax F il reçoit une grande innovation : la mise au point se fait à l’aide d’un stigmomètre à champ coupé.

 

Contax-FBM.jpg

Contax FBM / Pentacon FBM : 1958/1962. Monture M42.  Obturateur au 1/1000, visée réflexe. Identique au Contax FM mais reçoit une cellule non couplée.

 

En 1962, l’aventure se termine et 197000 boitiers auront été produits. Le relai est passé aux Praktica. De nombreuses optiques allant du Flektogon 35/2,8 au 4/300 seront proposées ainsi que des accessoires spécifiques tels viseurs, pare soleil, filtres, flash et même système stéréo.

Icontax-S-acces.jpg

 

Petit et bien dessiné le Contax S a été très novateur et a ouvert la voie aux réflex modernes. Il a été le premier à offrir une visée réflexe et une monture 42 à vis, à laquelle tout le monde (même Zeiss Ikon Ouest) se ralliera. Ses caractéristiques techniques étaient aussi très originales pour son époque (dessin de l’obturateur et de ses vitesses lentes, sélecteur de vitesse unique, déclencheur très moderne, dos à charnière, taille du prime…) En cela il est bien un Zeiss ikon et d’ailleurs lors de la réunification des branches les publicités l’intégreront et feront de lui le chainon manquant entre les Contax télémétriques et le Contax S2.

 

Trouver un Contax en état de fonctionnement est aujourd’hui assez difficile. Déjà capricieux à l’époque le Contax a souvent mal vieilli (rideaux, laiton apparent) mais demeure un appareil agréable, même si le viseur semble sombre. Il est surtout un jalon important de l’histoire de Zeiss et même de l’histoire de la photo.

“NOW-A Revolutionary NEW Contax by Zeiss-Ikon

The CONTAX-S” 1949

Published by fotobox.over-blog.fr - Contax

Hébergé par Overblog