Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fotobox.over-blog.fr Fotobox regroupe mes passions de la photo et des appareils Contax, Zeiss et voigtlander. Aussi sur facebook : fotobox.fr. Membre de la Zeiss Historica Society: http://zeisshistoricasociety.org/

Zeiss, les M35

fotobox.over-blog.fr
Zeiss, les M35

Zeiss Ikon a toujours équipé les instruments scientifiques et microscopes Zeiss de boitiers photographiques. appareils spéciaux

Après le retrait de Zeiss Ikon la production de ces appareils sera confiée à son partenaire Yashica Contax. Ensuite ce seront des productions spécifiques.

Zeiss, les M35

A la fin des années 70 le boitier employé sera le Yashica FR1 puis dans les années 80 le Contax 137 déjà modifié pour les séries CGCM prendra le relais.

Zeiss, les M35

Ces appareils prendront l’appellation M35. J’en ai référencé trois versions.

Zeiss, les M35

M35

Sorti vers 1978, c’est un Yashica FR1 sans prisme, ni cellule ni obturateur. Il est dépourvu de son barillet de vitesses et de son réglage ISO. Le volet manuel d'occultation du fil dépasse du boitier.

L’avancement du film se fait par le levier d’armement après avoir débrayé le cabestan à l’aide d’un bouton situé à gauche du levier. Le bouton de débrayage est aussi actionné pour le bobinage du film qui s’effectuer avec la manivelle classique. Le volet d’occultation doit être ouvert pour armer (donc l’appareil relié au microscope)

Zeiss, les M35

L’appareil est destiné aux microscopes Zeiss. Il s’adapte grâce au système  MC63A  et est contrôlé par un boitier de contrôle à distance (vitesse, sensibilité, déclenchement)

L'obturateur est un Prontor Magnétic

Zeiss, les M35
Zeiss, les M35

Boitier: modèle 466072-9901

Moteur : modèle 47 60 79-9901

Zeiss, les M35

Sorti vers 1980 il est très proche du M35. La base est toujours le Yashica FR1. Le boitier est marqué Carl Zeiss. Il a conservé son réglage ISO qui sert de mémo. Il possède un une griffe de flash et le commutateur on/off au dos mais non opérationnel.

Zeiss, les M35

La différence essentielle se situe dans l’alimentation du boitier pour une utilisation avec illumination artificielle (flash). Un système de connexion est intégré au bouchon de la trappe de piles ce qui permet d’alimenter le boitier via le moteur. L’obturateur est un Prontor Magnetic et le système est géré par un boitier MC63

Zeiss, les M35

L’obturateur est un Prontor Magnetic et le système est géré par un boitier MC63

Zeiss, les M35

Boitier : modèle 46 60 74

Moteur : modèle 47 60 79-9901

Zeiss, les M35

M35W

Vers 1979 Contax utilise des boitiers 137 à des fins scientifiques. Ce boitier a un avantage non négligeable : il possède un moteur intégré.

Zeiss, les M35

Le boitier du Contax 137 est dépourvu de son prisme et ne conserve que sa manivelle de bobinage, un bouton de déclenchement manuel et un bouton de débrayage. Un volet manuel d’occultation du film dépasse du capot. Le contact de flash est présent. Le moteur est alimenté par l’extérieur et le logement de piles n’est plus accessible. L’obturateur est un Prontor Magnetic et le système est géré par un boitier MC63. L’appareil ne peut déclencher sans alimentation.

Zeiss, les M35

Boitier : 47 60 72-9902

Tous ces boitiers reçoivent un obturateur Prontor Magnetic qui est commandé à distance via une console. Les vitesses vont de 32 secondes au 1/60.

Zeiss, les M35

Vers 1975. Cet appareil est basé sur boitier Vitoret. Il est pratiquement identique au Carl Zeiss C35M, mais est présenté en version noire et a la particularité d’avoir une avance automatique du film grâce à un moteur extérieur électrique D1. C’est un appareil plus simple et mon cher que les autres M35. Il est relié à une cellule Zeiss Prontor CS matic

Boitier : 47 60 71

Boitier : 47 60 71

Concernant les appellations des boitiers, il me semble que l’on peut en tirer les déductions suivantes.

M35 : Monture 35mm

M35F : Monture 35mm avec flash

M35W : Monture 35mm avec moteur (winder)

M35Mot/ M pour « film advance motor »

Zeiss, les M35

Ces appareils sont intéressants et on ne les rencontre pas souvent. En tant que collectionneur d’appareils classiques Contax Yashica ces appareils spéciaux m’apparaissent comme des éléments de la gamme. Au même type que les appareils Robot qui se déclinaient en versions militaires ou scientifiques, ils sont des variantes peu connues dont il est agréable d’étudier les spécificités. La documentation est rare et il faut rechercher dans les notices de microscopes. Là s’ouvre une autre monde bien complexe …que je ne maitrise pas…mais constitué de belles mécaniques et d’optiques fabuleuses. 

Zeiss, les M35
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires