Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fotobox.over-blog.fr Fotobox regroupe mes passions de la photo et des appareils Contax, Zeiss et voigtlander. Aussi sur facebook : fotobox.fr. Membre de la Zeiss Historica Society: http://zeisshistoricasociety.org/

Zeiss, Mc80 DX

fotobox.over-blog.fr

Certains appareils, très spécifiques ou peu courants sont difficiles à identifier. C’est là que réside, selon moi, l’intérêt de la collection : identifier, dater, recréer l’histoire d’une version et le placer dans sa gamme et son époque.
J’ai acheté un petit appareil, d’aspect récent, dont j’ignorais tout, sauf qu’il était fabriqué au japon et portait la marque Zeiss. J’ai trouvé quelques pistes sur internet qui m’ont mené dans le monde des appareils pour microscope. Une notice Zeiss, le mentionne et parle de son usage.

http://www.microscopy-news.com/download-center/MC_80_DX_Microscope_Camera_e.pdf

J’ai aussi écrit à Zeiss, département appareils photo : Une réponse, détaillée et très précise m’a été adressée ; Merci à l’entreprise Carl Zeiss de prendre du temps pour entretenir la passion des collectionneurs de la marque.

Zeiss, Mc80 DX

Zeiss, MC 80 DX ; 1985. Boiter 35mm sans obturateur, destiné à la prise de vue sur microscope de type « Axiaphot » L’appareil est équipé d’un moteur, d’un compteur et de réglage de sensibilité de 25 à 6400 ISO. Un volet protège le film lorsque l’appareil est retiré de l’optique.
Le boitier vient prendre place dans un cône contenant l’optique et l’obturateur. Tout cela est commandé par une petite console de contrôle. Cette série Axiophot recevait aussi un boitier grand format pour Polaroid.
Ce genre de matériel ayant été rendu obsolète par l’arrivée du numérique, il est possible de trouver le MC80 avec son optique et son pupitre de commande mais je pense que cela intéressera davantage un passionné de microscopie qu’un photographe. Par contre un jour peut être le boitier polaroid viendra rejoindre la MC80 sur cette page.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires