Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
fotobox.over-blog.fr Fotobox regroupe mes passions de la photo et des appareils Contax, Zeiss et voigtlander. Aussi sur facebook : fotobox.fr. Membre de la Zeiss Historica Society: http://zeisshistoricasociety.org/

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

fotobox.over-blog.fr
Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Zeiss Ikon ayant quitté le marché de la photo se mit à la recherche d’un partenaire afin de prolonger les recherches électroniques du Contarex et de créer des débouchés pour les optiques Zeiss.

Il s’allia donc à Yashica, marque créée en 1949, avec qui fut développée une nouvelle ligne de reflex, dont le premier modèle, sorti en 1975 est le Contax RTS de 1975.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Yashica , producteur d’optiques et de boiters adopta la même monture CY ae sur ses propres productions. Dès 1975 un Yashica FR, RTS simplifié apparu sur le marché bientôt suivi par la série des FX. Les deux gammes se complétèrent et beaucoup de photographes mixaient les appareils  (second boitier, optique moins performantes car utilisée plus rarement, boitier moins cher mais optique Zeiss…)

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Ensuite la firme Kyocera racheta Yashica  et conserva les marques Yashica et Contax. L’essor du numérique mit fin à l’existence de ces 2 entités.  

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

1979 : Après la série des FX1 & 2 Yashica modernise son offre avec le FX3. Boitier compact, moins anguleux, recouvert d’un nouveau gainage et proposé en noir. Le capot n’est plus en laiton et l’appareil plus léger et bien fini. C’est une réalisation Cosina. L’appareil est semi-automatique et l’affichage de la cellule repose sur 3 led de couleur. La pile ne sert qu’à l’alimentation de la cellule car l’appareil est mécanique. Il reçoit grâce à sa monture CY les optiques Yashica et Zeiss du Contax. Il partage avec ces derniers un revêtement qui ne résiste pas et se pèle rapidement.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

1984 : Le boitier devient FX3 super. Il reçoit un grip vertical intégré, une diode pour le flash dans le viseur, des couplages de flash améliorés.

1986 : Nouvelle amélioration avec le FX3 Super 2000. La vitesse maxi passe du 1/1000 au 1/2000, la plage de sensibilité de la cellule est accrue. Cet appareil est livré en monture standard avec un zoom et non plus un 50mm. Très rare en argent. Ce sera le FX7, identique qui sera produit en Sylver.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Les derniers modèles du  fx3 super 2000 seront fabriqués en chine chez Phenix. La construction sera plus légère avec par exemple une semelle plastique.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Lorsque Yashica cessera sa production d’appareils  reflex non autofocus Un FX3 super 2000 simplifié au niveau des affichages du viseur : le  Phenix DC303.  Le marché chinois est très vaste et Phenix (qui a appartenu à Minolta) continuera de produire des appareils en diverses montures.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Il peut paraitre étrange de trouver un appareil marqué Braun sur une page de Fotobox.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

La raison en est simple. Durant les années 90 les grands constructeurs ont abandonné la production de réflex argentiques à mise au point manuelle au profit des boitiers AF.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Un grand nombre de photographes, possédant un parc optique conséquent se retrouvent sans beaucoup de choix pour acheter un nouveau boitier. Ceux qui demeurent en vente sont souvent très chers ou basiques. Certaines marques n’en produisent plus et seul le marché de l’occasion permet de continuer à utiliser le parc optique.

Yashica ne fabriquant plus de boitiers non AF et Contax ne proposant que des appareils très onéreux (Aria, RX) les optiques Zeiss sont montées sur des appareils  d’occasions ou très chers. En cas d’envie de second boitier le choix est limité.

Cet appareil se nomme Braun SR2000 Y. Il est basée sur le Phenix DC303, autrefois appelé FX3 super 2000. Un appareil similaire prendra le nom de Huaxia DC

Image trouvée sur le net.

Image trouvée sur le net.

 

Bien entendu Braun ne fabrique pas le boitier (ni les optiques) Il agit comme Voigtlander avec le vsl 43, commandé à Cosina et fabriqué par Phenix (Phenix P1). Le boitier est identique au FX3 super 2000 mais ne reçoit pas de diode de flash et est en cela proche du FX3 super. L’appareil est plus léger, Le Capot et la semelle sont en plastique et les ajustements sont un peu lâches. L’ensemble est toutefois flatteur et l’obturateur tout comme le viseur sont aussi bons que ceux d’un FX3 d’origine.

 

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Je pense que l’ Allemagne étant très important pour Zeiss et ses Contax la firme Braun a tenté de prendre un marché disponible.

Un sr 2000 sera proposé en monture Pentax (modèle K) ou Minolta (Modèle MD). Le prisme est assez arrondi et 3 couleurs sont disponibles. (noir, argent, gris foncé). Le K ou MD n’est pas associé au nom mais noté sur le boitier. Appareil d’origine Cosina, appelé aussi Vivitar V3800N

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Je ne sais pas combien d’appareils ont été fabriqués mais on trouve facilement le SR2000 pour K et MD. Par contre le SR2000Y est rare, la documentation encore plus. A l’époque je n’ai jamais vu de Braun en vente en France.

Concernant les prix.

1980 un FX3+ Yashica 1,7/50   coûtait la moitié du prix d’un Contax 137MD + Planar 1,7/50

1987 un FX3 super 2000 + Yashica 1,7/50 coûtait ¼ du prix d’un Contax 167MT et Planar 1,7/50

2007 le Braun SR2000Y était au prix d’un Canon EOS 30V.

Du Yashica FX3 au Braun SR2000 Y

Braun SR2000Y : Quelques caractéristiques

Type : Reflex 35mm à rideau métallique.

Monture : CY (Contax/Yashica)

Vitesses : 1 à 1/2000 & B

Synchro flash : 1/125

Viseur :  92% - 3 leds pour l’exposition

Iso : 25 à 3200

Piles : 2 LR44 ou SR44

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires