Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Bessa RF.

Au milieu des années 30, Voigtlander ne possède que le Prominent pour contrer les Super Ikonta télémétriques de Zeiss-Ikon. Or ce Prominent, même s’il demeure un magnifique appareil, commence à dater et est très cher. Toutefois la marque possède un modèle phare, le Bessa à ouverture automatique, célèbre pour son déclencheur sous l’abattant. Alors logiquement il va servir de base pour la conception d’un nouvel appareil à télémètre couplé, le Bessa RF (ou bessa E en Allemagne)                           La ligne du Bessa est conservée mais un capot contenant le télémètre et le viseur est adapté. La mise au point se fait sur le capot grâce à un gros bouton contenant une table de profondeur de champ. Ce bouton commande l’ensemble optique qui coulisse sur les rails. Deux formats sont possibles sur cet appareil, 6x9 ou 4,5x6 à l’aide d’un cache. La solution de Voigtlander est plus simple que celle de Zeiss-Ikon avec ses prismes tournants et l’appareil un peu moins cher. 60000 exemplaires seront assemblés de 1936 à 1950.

 

rf36.jpg

Bessa RF, 1936 : Hélomar, Skopar ou Héliar 3,5 sur Compur rapid. Ouverture automatique,  Déclencheur gâchette, télémètre couplé, mise au point par molette sur le capot. Caches pour changer de format. Ce modèle est équipé d’origine d’un filtre jaune articulé et monté à demeure. Le boitier est gainé cuir. La production cessera durant la guerre.

 

rf48.jpg

Bessa RF, 1947 : Skopar ou Héliar 3,5 sur Compur rapid. Modèle de transition certainement assemblé à partir de stocks de pièces et de petites productions. Pas de filtre à demeure. Le revêtement n’est pas en cuir et de très pauvre qualité. Aucun marquage en façade dans le revêtement.                                A partir de 1948 l’appareil retrouve son apparence d’avant guerre mais sans filtre jaune.

 

rf50.jpg

Bessa RF, 1950 : Héliar 3,5 sur Compur rapid. Le Bessa RF s’efface et laisse sa place au Bessa II. Afin d’assurer la transition et d’écouler les stocks, la façade de l’obturateur est modernisée et est identique à celle du Bessa II

 

Le Bessa RF a été un bien bel appareil, imposant mais aux lignes modernes et très maniable. Le filtre des modèles d’avant guerre est souvent manquant (casse, besoin de moderniser la façade…)        Il demeure aujourd’hui un appareil très précis et qui excelle dans le noir et blanc. Son télémètre non couplé le rend moins désirable que son petit frère le Bessa II

 

Published by fotobox.over-blog.fr - Voigtlander

Hébergé par Overblog