Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Zeiss-Ikon, Contaflex 1953-1971

En 1949, avec le Contax S, Zeiss-Ikon Est (pentacon Jena)a mis sur le marché le premier réflex mono objectif . Le succès est tel que tous les constructeurs prennent conscience de l’avenir de ce type d’appareil.

Zeiss-Ikon Ouest lance en 1953 le premier appareil reflex à obturateur central. Ce système est difficile à fiabiliser et demande un assemblage rigoureux, la spécialité de la firme ! La technologie est complexe avec un volet d’obturation couplé à l’obturation et au miroir. La qualité de fabrication et le prix abordable en font une énorme succès. Il se déclinera en de nombreuses versions et saura évoluer. Il recevra des objectifs interchangeables (en fait la partie avant de l’optique) et de nombreuses innovations tout au long de ses 18 années de production.

contaflex1-copie-1.JPG

 

Contaflex1-opton.JPG opton

Contaflex I-1953 : Compur 1/500. Tessar fixe 2.8/45mm. Mise au point frontale (bague à collerette). Pas de griffe porte flash. Existe une version en Opton tessar.

 

Contaflex2.JPG

Contaflex II-1954 : Compur 1/500. Tessar fixe 2.8/45mm. Mise au point frontale (bague à collerette). Pas de griffe porte flash. Cellule sélénium non couplée avec volet et bouton de rembobinage redessiné pour permettre la lecture des indications de la cellule.

 

Contaflex III-1956 : Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Mise au point par hélicoïdale avec « 2 oreilles de lapin » Pas de griffe porte flash.Image en bas de page

 

contaflex4.JPG

Contaflex IV -1956 : Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Mise au point par hélicoïdale avec « 2 oreilles de lapin » Pas de griffe porte flash. Cellule sélénium non couplée avec volet et bouton de rembobinage redessiné pour permettre la lecture des indications de la cellule.

 

contaflexrapid.JPG

Contaflex rapid-1958 : Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Mise au point par hélicoïdale avec « 2 oreilles de lapin » Pas de griffe porte flash. Le bouton d’armement est remplacé par un levier d’armement rapide et le bouton de rembobinage est redessiné.

 

contaflexsuper.JPG

Contaflex Super-1959 : Synchro Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Identique au rapide mais reçoit une cellule sélénium couplée. Le réglage du diaphragme est effectué à l’aide d’une roue en façade. Aiguille suiveuse dans le viseur et sur le capot.

 

contaflexsupernew.JPG

Contaflex Super new-1962 : Synchro Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Techniquement identique au super mais esthétiquement modernisé. Plaque nominative en façade, disparition de la roue, nouveau dessin des fenêtres de rappel,…

 

contaflexsuperB.JPG

Contaflex Super B-1963: Synchro Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Cellule sélénium. Exposition automatique priorité vitesse (A) Vitesse et diaphragme visibles dans le viseur. Automatisme au flash « Flashmatic »

 

contaflexsuperBC.JPG

 

contaflexsuperBCblack.JPG

Contaflex Super BC-1965 : Synchro Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Cellule CDS. Exposition automatique priorité vitesse (A) Vitesse et diaphragme visibles dans le viseur. Trappe de pile en façade. Vitesse et diaphragme visibles dans le viseur, automatisme au flash.  Existe en version chrome ou noire.

 

contaflexS.JPG

Contaflex S-1968 :  Synchro Compur 1/500. Tessar interchangeable 2.8/50mm. Cellule CDS. Exposition automatique priorité vitesse (A) Vitesse et diaphragme visibles dans le viseur. Trappe de pile en façade. Vitesse et diaphragme visibles dans le viseur, automatisme au flash. Système rapide de chargement du film. La plaque Zeiss Ikon est remplacée par « Contaflex S » et la mention « automatic » prend place surl’obturateur.  Existe en version chrome ou noire.

 

Pour les Contaflex 1et 2 sont disponibles le stéritar et le Telescop 1,7X

Pour les Contaflex à objectifs interchangeables, sont disponibles les compléments optiques Pro Tessar 35/4- 35/3,2- 85/4- 85/3,2- 115/4- M1:1- monocular 8x30B- Stéritar.

 

En 1957, Zeiss Ikon commercialise un contaflex plus abordable et muni d’une optique moins performante : le Pantar

 

contaflexalpha.JPG

Contaflex Alpha-1957 : Prontor reflex 1/300. Pantar 2.8/45. Objectifs interchangeables de la gamme du Contina.

 

 

contaflexprima.JPG

Contaflex Beta-1957 : Prontor reflex 1/300. Pantar 2.8/45. Objectifs interchangeables de la gamme du Contina. Cellule sélénium à volet, bouton de rembobinage redessiné pour permettre la lecture de la mesure de lumière.

 

contaflexbeta.JPG

 

 

Contaflex Prima -1959 : Prontor reflex 1/300. Pantar 2.8/45. Objectifs interchangeables de la gamme du Contina. Cellule sélénium couplée sans volet. Logo « Contaflex » en cursive comme sur le contaflex IV.

 

Compléments optiques pour la gamme Alpha : Pantar 30/4- 75/4

 

Zeiss-Ikon a réussi l’exploit de vendre près d’un million d’exemplaires de son Contaflex. Malgré ses restrictions optiques l’appareil a représenté l’outil idéal des amateurs experts. Sa qualité de fabrication a rendu fiable un appareil fort complexe. L’idée de réflex à obturateur central a semblé être l’avenir et de nombreux constructeurs ont tenté l’aventure ( Bessamatic, Retina Reflex, Savoyflex, Focaflex, Zenit…) Zeiss ikon avait su construire une gamme complète, évolutive et variée, bien soutenue par toute une gamme d’accessoires (dos, adaptateurs, viseurs…) Le contaflex S était encore en production en 1971 lors de l’arrêt de la firme.                                                                                   En 1969 un Contaflex super BC coûtait 1477f soit le prix d’un Pentax SL avec takumar 1.8/50 (Une DS Citroën Special coûtait 13800f)

 

Aujourd’hui on est surpris par le poids, la qualité d’assemblage et la luminosité de la visée. Beaucoup de Contaflex fonctionnent encore à merveille et demeurent de formidables machines à photographier*. Un Super BC, paradoxalement, semble plus moderne qu’un réflex « classique » de 1970.                  

 

« Contaflex super :

L’appareil réflex mono objectif le plus demandé au monde »

 

* le livre « la pratique du Contaflex » de WD Emmanuel, chez Paul Montel est d’une aide précieuse et se trouve assez facilement dans les boutiques de livres anciens.

Zeiss-Ikon, Contaflex 1953-1971
Protessar 3,4/35mm

Protessar 3,4/35mm

Protessar 4/115mm

Protessar 4/115mm

Prtessar 1:1

Prtessar 1:1

Teleskop 1,7 pour Contaflex 1 et 2

Teleskop 1,7 pour Contaflex 1 et 2

Protessar 4/75mm pour la série Alpha

Protessar 4/75mm pour la série Alpha

Published by fotobox.over-blog.fr - Zeiss-Ikon

Hébergé par Overblog