Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Kiev, Contax.

14février 1945 : Dresde est détruite par un terrible bombardement de la RAF. Le bilan humain est très lourd. Les usines Zeiss-Ikon sont touchées mas certains ateliers sont épargnés, dont ceux des Contax et des Ikonta.                                              

Mai 1945 : Les armées alliées occupent Dresde. Une partie des responsables de la firme est envoyée en zone US et formera le directoire de Zeiss-Ikon Stuttgart. Les soviétiques réquisitionnent les usines Zeiss.                                        

 

jenajuin.jpg Jena juin 1945, évacuation des pièces vers l'Urss. Archives perso.

Juin-Juillet 1945 : Les lignes de montages et l’outillage des Contax sont transportés à Kiev.                                                 

 

1946 : Le matériel transféré n’est pas complet (perdu, volé, abimé) et il est impossible de démarrer la production de Contax. Les autorités soviétiques ordonnent à Jena de reconstituer trois lignes de productions ainsi que les plans et process . Par un tour de force les ingénieurs et techniciens y parviendront en un an et auront pour cela tout réinventé ou presque à partir d’appareils existants et d’archives qui avaient été transférées de Dresde avant les bombardements. Les appareils produits pour tester les outillages seront les Contax Jena, peu nombreux et mythiques pour le collectionneur. Ces appareils sont le chainon manquant entre le Contax et le Kiev. Il existe de nombreuses variantes et l’on peut même penser que chaque appareil est unique. Certains seront même des Kiev, fabriqués à Jena.                                                         

1947 :Les premiers appareils Kiev apparaissent et sont assemblés à l’usine Arsenal de Kiev qui a fait venir les 3 lignes de productions de Jena (qui à l’origine devait en conserver une) Les concepteurs, techniciens et ouvriers ont été « invités » en URSS pour mettre en route la production.                            

 

J’ai listé les principales versions des Kiev mais ne mentionne pas les différentes variantes qui sont fort nombreuses. Les 2 premiers numéros de série des Kiev et des optiques donnent l’année de production.                                                            

 

Les appareils suivants ont les caractéristiques générales du Contax II     

Kiev – Contax 1947/1949 : Durant ces 3 premières années s’appellent Kiev des appareils fabriqués à Jena, puis assemblés à partir de pièces de Jena et enfin en 1949 des appareils contenant des pièces d’origines Contax II de Zeiss-Ikon ;Tous sont très rares.

 

Kiev II  1950 : Assemblés avec des pièces produites à l’usine Arsenal. Identique au Contax II Photo en bas de page

Kiev IIa  1955 : Reçoit un obturateur synchronisé. Prise de flash visible en façade.

 

Kiev IVa  1958 : Modifications esthétiques mineures. Passage à un obturateur au 1/1000. A signaler en 1963 un appareil sans nom dit Contax No name destiné au marché US.

 

kiev4a2.jpg

Kiev IVa 1974 : Nouveau levier de retardateur et nouvelle façade (plus de bosse de retardateur).

 

kiev4am.jpg

Kiev IVam1980 : Changements esthétiques portant sur le retardateur , le dessin et la couleur noire des boutons.

 

Les caractéristiques des modèles suivants sont celles du Contax III

 

Kiev III  1952 : Appareil identique au Contax III de Zeiss-Ikon à quelques détails près.  Des appareils montés avec des pièces allemandes semblent avoir été construits antérieurement.

 

kiev3a.jpg

Kiev IIIa  1955 : Reçoit un obturateur synchronisé ; La prise flash est visible en façade.  

 

kiev4.jpg                 

Kiev IV 1957 : Passage à un obturateur au 1/1000. Le boitier essaie de ressembler au Contax IIIa produit par Zeiss-Ikon Stuttgart. Pour cela le capot de la cellule est abaissé er le bouton de rembobinage redessiné. Quelques modifications techniques.

 

kie4b.jpg

Kiev IVam 1977 : Nouveaux boutons noirs avec manivelle de rembobinage et retardateur gainé.

Kiev V 1965 : Tout comme Zeiss-Ikon a pensé à moderniser son Contax en imaginant des prototypes de Contax IV, Arsenal a créé un appareil modernisé sur la base de son Kiev. Celui-ci recevait un large viseur, un posemètre intégré, un capot et des commandes revues. Il est assez rare aujourd’hui.

 

L’épopée des Contax type II aura duré de 1936 à 1986 !

Les Kiev-Contax peuvent constituer à eux seuls une belle collection tant les variantes sont nombreuses. De plus depuis quelques années des kiev noirs apparaissent, tout comme des Kiev marqués Contax voire Jena : ces derniers sont des transformations récentes, donc des Kiev maquillés, quant aux Kiev noirs je ne suis pas certains qu’ils aient été produits en série par Arsenal. Les premiers Kiev sont les plus proches des Contax, voire même sont des Contax et de ce fait sont très recherchés. Les Kiev ont souvent été acheté en Europe de l’Ouest afin d’être une alternative meilleure marché aux Contax ou Leica. Ils ont aussi pour beaucoup été des porteurs d’optiques Zeiss dont le Contax d’origine était en panne. Ainsi après l’arrêt du Contax 2a un important parc d’optiques s’est retrouvé sans boitier hormis le Kiev. Les optiques Jupiter soviétiques étant des copies de Zeiss étaient elles aussi excellentes.

 

kievlens.jpg

Utiliser un Contax aujourd’hui est à mon avis très contraignant. On obtient de très belles photos mais toute utilisation autre que celle du 50mm demande l’ajout d’un viseur externe assez peu pratique.  Pour utiliser ces magnifiques optiques il existe des bagues pour le micro 4/3 ou un formidable Bessa R2c à monture contax…mais il n’est pas au prix du Kiev !

Petite précision : Il faut toujours armer l’obturateur avant de changer de vitesse.

Kiev 2 de 1952

Kiev 2 de 1952

Voir les commentaires

Published by fotobox.over-blog.fr - Zeiss-Ikon

Hébergé par Overblog