Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de fotobox.over-blog.fr

Voigtlander, Superb .

Dès 1929, Rollei a mis sur le marché son Rolleiflex. Le succès est immédiat et de nombreux constructeurs se lancent dans l’aventure.

Voigtlander dès 1932 produit le Brillant qui est un bi-objectif mais non un vrai réflex. Il connaitra un grand succès, sera     produit jusqu‘en 1950 et son « clone » le Lubitel sera commercialisé jusqu’en 2008.

En 1933, Voigtlander décide de se mettre en concurrence directe avec le Rolleiflex et présente le Superb. Avec un nom pareil il est clair que la firme vise l’excellence. Défilement du film horizontal (pour plus de pratique et de rigidité), armement par levier, correction de parallaxe, niveau à bulle sous le dépoli, loupe… rien n’est oublié. Le Skopar 3.5 est monté sur un Compur dont la mesure de vitesse est renvoyée par un miroir basculant.  Originalité et qualité engendrent un coût très élevé.  Lors de sa sortie le Superb est presque 3 fois plus cher que le Brillant équipé d’un Skopar.

On distingue 3 versions du Superb qui lors de l’arrêt de sa production aura été construit à 30000 exemplaires.

 

Superb, 1933-1934:                                                                                   Skopar 3,5/Compur. Défilement horizontal du film, levier d’armement, correction de la parallaxe, loupe et niveau à bulle dans le viseur, renvoi de la vitesse dans le viseur. Les attaches de sangles sont fixes et moulées avec le corps du boitier.

 

 

suberbv1.jpg

Superb, 1933-1936 : Skopar 3,5/Compur ou Héliar 3,5/Compur      Nouvelles attaches de sangle, rapportées et mobiles. 2 Versions optiques  disponibles.

 

superbV3.jpg 

Superb, 1936-1939 : Skopar 3,5/Compur ou Héliar 3,5/Compur    Nouveau flocage du capot, viseur sportif, table de profondeur de champ déportée sur le côté du viseur.      

 

En 1938 sortira le Brillant couplé qui assurera le rôle de Bi-Objectif réflex de la marque. Après la guerre, le Superb n’aura pas de remplaçant et ce malgré des prototypes alléchants.

Le Superb est un appareil assez rare. Ses qualités de fabrication et sa monte optique en font encore un redoutable outil photographique en noir et blanc. Toutefois son poids et son encombrement sont un sérieux handicap. Il fait partie de ces appareils différents, innovants  qui deviennent des légendes.

« Superb réflex,

the most sturdily built of all compact reflexes”

Published by fotobox.over-blog.fr - Voigtlander

Hébergé par Overblog